Quelques réponses aux questions fréquemment posées sur les produits PowerSpy2, Smart488 et Compulab. N'hésitez bien sûr pas à nous contacter pour tout complément d'information.

 

Qu'est ce qui différentie le PowerSpy2 d'un énergiemètre bas coût classique ?

Tout d'abord le PowerSpy2 permet de mesurer précisément des puissances de 10mW, alors que les énergiemètres classiques ont souvent une résolution bien inférieure. Ceci est fondamental pour l'optimisation des consommations en mode veille des équipements électroniques.

De plus le PowerSpy2 ne mesure pas uniquement une puissance RMS, mais est un véritable oscilloscope permettant d'analyser les formes d'ondes de tension et de courant en temps réel. De là il permet des mesures bien plus avancées : mesure des taux de distorsion harmoniques, analyse et optimisation des alimentations à découpage, etc. L'interface PC Bluetooth permet également l'édition automatique de rapports, configurables par l'utilisateur.

Enfin, le PowerSpy2 peut fonctionner en mode enregistreur avec des performances sans équivalent sur le marché : les tensions, courant et puissance peuvent être enregistrés par exemple toutes les 20 millisecondess et ce pendant plus d'un mois !

Le PowerSpy2 est-il aussi performant qu'un analyseur secteur haut de gamme ?

Le PowerSpy2 est même plus performant que la majorité des équipements coûtant plus de dix fois plus cher en particulier pour la mesure des puissances faibles, applications pour lesquelles le PowerSpy2 a été tout particulièrement optimisé. La flexibilité du produit, grâce à son approche logicielle basée sur un déport des traitements sur le PC, permet de plus une richesse d'analyse et d'édition de rapports très importante. En revanche, des produits plus classiques sont a privilégier pour les mesures des fortes puissances (>1kw) ainsi que pour les applications electro-techniques nécessitant des analyses triphasées.

Puis-je utiliser le PowerSpy2 pour mesurer des puissances et courants très faibles, par exemple pour des équipements en mode veille ?

Tout à fait, le PowerSpy2 permet de mesurer avec précision des puissances de quelques dizaines de milliwatt seulement.

Dois-je installer les drivers fournis avec le dongle Bluetooth ?

NON, Windows inclut des drivers Bluetooth en standard depuis la version XP.

Quelle est la portée de la liaison Bluetooth ?

Ceci est dépendant de la clé Bluetooth utilisée. Avec la clé fournie en standard la portée est de quelques mètres, cette interface radio étant surtout destinée à offrir une isolation galvanique parfaite.

Quelles sont les améliorations apportées par la version 2.0 du logiciel ?

La version 2.0 supporte à la fois le PowerSpy1 et le PowerSpy2. Les fonctions de rapatriement des fichiers de données ont été ajoutées, ainsi que plusieurs améliorations de performances.

Next Tab
Cette interface est-elle compatible avec mon équipement GPIB ?

L'interface smart488 a fonctionné jusqu'à présent avec tous les équipements GPIB que nous avons testé, et en particulier avec les appareils suivants :

Lecroy 9350 oscilloscope, HP3585A, HP8569A, HP8563E spectrum analyzers (with Benchlink or GPIB toolkit softwares), HP5334 counter, HP5372A time analyzer, Wavetek 75 generator, Enertec 7150 multimeter, Wain Kerr RLC bridge, HP70000, etc.

De plus l'interface smart488 dispose d'options de configuration avancées qui pourraient résoudre d'éventuelles difficultés.

Néanmoins si votre équipement ne semble pas compatible contactez nous et nous ferons nos meilleurs efforts pour trouver une solution. 

Vous trouverez ci- après la liste des équipements testés qui sont compatibles (liste non exhaustive) : smart488 compatibility 1a.pdf

Pourquoi l'interface smart488 est beaucoup moins chère que les interfaces USB/GPIB existantes ?

L'interface Smart488 est optimisée pour répondre à 99% des besoins GPIB, pour lesquels un PC doit envoyer des commandes ou lire des valeurs depuis un équipement GPIB. Elle ne gère pas des fonctionnalités GPIB rarement utilisées comme le mode esclave ou le "serial poll", ce qui permet de réduire son coût. De plus son architecture autour d'un microcontrôleur unique permet d'obtenir des performances très honorables (jusqu'à 300kbps), mais significativement inférieures à celles offertes par des interfaces beaucoup plus onéreuses, qui restent donc à privilégier pour les applications très haut débit.

J'ai juste besoin d'une interface USB/GPIB pour optenir des copies d'écran depuis mon équipement qui n'est compatible qu'avec un traceur type HP7470. Puis-je utiliser smart488 ?

Oui, l'interface smart488 est compatible avec l'excellent logiciel open source d'émulation de traceur développé par KE5FX, en mode "device initiated" (c'est à dire que le PC attendra une impression, lancée par un simple appui sur le bouton "screendump" de l'équipement ou similaire).

Voir la zone de téléchargement.

Comment configurer le logiciel d'émulation de plotter ?

Dans la dernière version du logiciel KE5FX GPIB Toolkit cette configuration s'effectue via le fichier connect.ini

Recherchez tout d'abord, via l'explorateur de périphériques ou plus simplement en lancant TeratermPro, le numéro de port COM virtuel affectué au Smart488 sur votre PC. Attention, celà peut être dépendant du port USB utilisé pour le raccordement, utiliser donc toujours le même port USB

Modifiez le fichier connect.ini, situé dans le catalogue d'installation du GPIB toolkit, comme suit : 

interface_settings  com19:baud=115200 parity=N data=8 stop=1 
is_Prologix          0
write_delay_ms       0
reset_to_local       0restore_auto_read    0

En remplaceant com19 par le port COM virtuel affecté au Smart488 sur votre PC

L'émulation plotter ne fonctionne pas avec mon équipement récent

Dans sa configuration par défaut le Smart488 prendd le contrôle du bus GPIB dès l'ouverture d'une session sur le port COM virtual associé. Ceci est incompatible avec le mode "Plotter" de certains appareils de mesure pas trop anciens (par exemple HP70000, etc). Une option de configuration du Smart488 permet de contourner le problème (testé avec un HP70000), mais avec deux restrictions :

  • L'équipement et le smart488 doivent être seuls sur le bus GPIB
  • La copie d'écran doit être lancée depuis l'analyseur

 

En fait l'analyseur est un peu trop "intelligent" pour le smart488, la solution pour obtenir une compatibilité consiste donc à mettre le Smart488 dans un mode spécifique, et non encore documenté dans le manuel utilisateur, via la commande AT+MODE=01. Dans ce mode le Smart488 ne prend jamais le contrôle du bus et se contente de recevoir et de copier vers le port USB toutes les données transitant sur le GPIB.  

 

Le mode opératoire est le suivant :  

  • Raccordez le smart488 à un port USB du PC
  • Lancez un émulateur de terminal (Teraterm Pro par exemple) et sélectionnez le port Com virtuel du Smart488
  • apez les commandes suivantes :  
    • +++ (déclenche le passage en mode commande, un prompt doit être alors alffiché par le Smart488. Les trois + doivent être tapés rapidement)
    • AT+MODE=01
    • AT+SAVE
    • ATO (la nouvelle configuration est stockée en mémoire non volatile dans le Smart488, cette manipulation ne doit donc être faite qu'une seule fois) 
  • Installez l'émulateur 7470.exe
  • Configurez le fichier connect.ini (cf FAQ sur ce sujet)
  • Lancez 7470.exe
  • Selectionnez "acquisition manuelle"-
  • Sur l'équipement pressez la touche Plot

 

 

Puis-je l'utiliser avec Labview ? Avec Visual C++ ? Avec Python ?

Avec l'interface Smart488 votre équipement (ou bus d'équipements) est vu du PC comme un port série virtuel. Ainsi vous pouvez l'utiliser avec tout environnement de programmation permettant l'accès à un port série, c'est à dire virtuellement tous.

Voir les exemples dans la zone de téléchargement et dans le manuel.

J'envoie des commandes à mon équipement mais il ne semble pas les exécuter. Pourquoi ?

Très probablement parce que vous n'envoyez pas le bon caractère de fin de message. Un équipement GPIB attend en général une transition sur la ligne EOI pour interpréter un message reçu.

Comme la smart488 est gérée comme un port série virtuel la fin d'un message d'écriture GPIB est signalée par un caractère spécifique, CR par défaut. Lorsque ce caractère est transmis par le PC l'interface smart488 l'interprète comme une fin de message et active le signal EOI.

Vérifiez avec la configuration par défaut de la smart488 et un logiciel d'émulation de terminal comme TeraTermPro. Voir le manuel d'utilisation.

Je peux envoyer des commandes à mon équipement mais il ne répond jamais. Pourquoi ?

Très probablement parce qu'il y a un problème au niveau du caractère de fin de message. L'interface smart488 commute l'équipement en mode Talk dès réception du caractère de fin de message (CR par défaut). Cependant si le PC envoie un nouveau caractère après celui-ci (un LF par exemple) alors l'équipement GPIB va considérer celui- ci comme le début d'un nouveau message et peut ne pas répondre au premier. Vérifiez avec la configuration par défaut de la smart488 et un logiciel d'émulation de terminal comme TeraTermPro. Voir le manuel d'utilisation.

Cette interface sera-t-elle compatible avec mes applications existantes pour GPIB ?

Cela dépend de l'interface GPIB que vous utilisiez. Si vous utilisiez une interface série/GPIB transparente et si vous utiliser la smart488 en mode transparent alors la réponse est très probablement oui. Dans les autres cas vous devrez très probablement modifier certains fonctions de bas niveau de votre logiciel. Les modifications les plus courantes concernent l'ajout de délimiteurs (voir ci-dessous), mais vous pouvez aussi avoir besoin d'envoyer des commandes AT spécifiques à l'interface si vous n'utilisez pas le mode transparent.

L'interface smart488 est-elle compatible Windows7 ?

Tout à fait, en modes 32 et 64 bits. Le driver à utiliser est celui pour Vista.

Puis-je connecter plusieurs équipements GPIB sur la même interface smart488 ?

L'interface Smart488 offre un grand nombre d'options de configuration avancées via des commandes AT, et en particulier peut être dynamiquement commutées vers un équipement donné sur un bus GPIB. Il y a toutefois une limitation électrique : Comme l'interface smart488 ne dispose pas de pilotes de haute puissance elle ne peut piloter les 15 instruments prévus au maximum par la norme GPIB. Nos tests ont montré un fonctionnement nominal avec 3 équipements connectés sur une même interface, mais cela est fonction des équipements et des longueurs des câbles.

Ceci dit une interface smart488 ne coûte pas plus cher qu'un vulgaire câble GPIB, aussi pourquoi ne pas utiliser une smart488 par équipement et un simple hub USB, ce qui améliore notablement les performances et simplifie la programmation puisque chaque équipement est vu comme un port COM virtuel distinct ?

Je n'ai jamais utilisé le bus GPIB. Est-ce que la smart488 est simple à mettre en oeuvre ?

Oui, utilisez simplement le mode transparent : Configurez votre équipement GPIB sur l'adresse 1 (mini-interrupteurs ou menus sur votre équipement), connectez l'interface smart488 avec sa configuration par défaut et lancer un logiciel d'émulation de terminal. Vous communiquerez directement avec votre équipement dans la plupart des cas.

Next Tab
Combien coûtent les modules CoM de Compulab ?

L'ensemble des prix de ces modules, varient en fonction des options choisies, et commencent à 45/50 US $.

Toute configuration spécifique est commandable moyennant un minimum de commande de 100 pièces identiques. Pour de plus faibles quantités (par 1 à 99), Compulab propose des configurations standards plus chères cependant que les configurations spécifiques commandables par 100 car dotées en général de toutes les options.

L'achat d'un kit d'évaluation est un préalable obligatoire à la commande de modules unitaires.

ALCIOM est-il distributeur de Compulab ?

Non, nous sommes les représentants de Compulab pour la France mais non distributeurs. Nous sommes donc à votre disposition pour tout support avant-vente et pour simplifier vos relations avec ce fournisseur, les flux financiers et matériels ainsi que le support technique après-vente restant gérés directement par Compulab, afin d'éviter tout empilement de marges...

ALCIOM peut également réaliser, sur cahier des charges, des développements spécifiques autour de ces produits. 

Est-il possible d'avoir un kit d'évaluation en prêt ou une démonstration ?

Tous les produits Compulab sont proposés sous la forme de kits d'évaluation. Ces kits sont en général disponibles sous 48h, à des prix variants de 800$ à 2000$ selon les modèles. Ce kit comprend une configuration matérielle complète, les accessoires (dont pour certains produits un écran LCD, une batterie, des antennes Wifi, etc) et l'accès pendant un an au support technique Compulab (incluant si besoin une prestation gratuite de configuration de l'OS pour l'écran LCD de votre choix).

L'achat d'un tel kit est un pré-requis avant toute commande de matériel en volume, mais ces kits sont intégralement remboursables pendant 45j si vous décidiez de ne pas poursuivre pour toute raison que ce soit. Voir les conditions détaillées sur le site Compulab

Puis-je commander une carte, sans kit d'évaluation ?

La réponse est non, cf réponse précédente, en tous cas pas directement auprès de Compulab ou via Alciom. L'achat d'un kit d'évaluation est jugé indispensable car incluant le contrat de support technique. 

Quelle est la pérennité de ces produits ?

Tous les modules CoM de Compulab sont garantis disponibles pendant 5 ans à compter de leur mise sur le marché. En cas de force majeure Compulab propose un service de stockage des composants obsolètes et/ou de modules montés. Le détail des pérennités de chaque module est disponible sur le site web de Compulab. 

Quels systèmes d'exploitation sont supportés ? Quid des drivers ?

Les systèmes d'exploitation supportés par les différents modules CoM Compulab sont précisés dans l'onglet "developper" du site Compulab. Le tableau "OS support coverage map" donne, pour chaque OS, les fonctions supportées ou non par les drivers fournis par Compulab. Pour Linux ces drivers sont tous disponibles dans l'image fournie en standard et regénérable par l'utilisateur. Pour les OS Windows XP, Windows 7 & Windows CE ces drivers sont pré-intégrés dans l'image standard, et disponibles individuellement en cas d'achat du package BSP proposé à 1500$.

Un module CoM est-il utilisable seul ?

Non, un module CoM se présente sous la forme d'une carte fille et doit être associé à une carte mère (le cas échéant réduite à de la simple connectique et alimentation). Deux solutions pour cela : soit utiliser l'une des cartes de base standard proposées par Compulab (gamme SB), soit développer une carte de base spécifique adaptée à votre application. ALCIOM est bien entendu à votre disposition si vous recherchez un partenaire pour concevoir celle-ci.

Distribuez-vous les Fit-PC ?

Non, sauf pour des commandes de plus de 100 pièces. 

Pour des besoins plus ponctuels la solution la plus efficace est de commander directement votre Fit-PC via le sitewww.fit-pc.com